Le 4L Trophy

logo-4l-trophy

Un peu d’histoire :

Un bivouac dans le Sahel (Mali), hiver 1996, Jean-Jacques REY et des amis du Paris-Dakar sont réunis pour l’incontournable apéro du soir autour du feu.

La bande d’amis s’anime à refaire le monde, et là Jean-Jacques REY, lance l’idée de ce qui devi
endra plus tard le 4L Trophy : « J’aurais bien aimé avoir la possibilité de faire ça à 20 ans, découvrir le désert et vivre une aventure aussi exceptionnelle ». Mais l’achat d’un 4×4 n’étant pas réaliste les idées fuses : utiliser des « bagnoles normales », « pas chères et fiables », …

A son retour, et lors d’un projet professionnel, Jean-Jacques Rey décide de se rendre au Maroc en 4L afin d’étudier la faisabilité d’un Raid Aventure dans ce pays. Surprise, ça marche, la voiture passe partout et résiste même aux bacs à sable. Le Raid 4L Trophy est né. Désertours, la société de Jean-Jacques Rey, communique avec les étudiants pour développer le projet, facile à dire, pas facile à faire.

68i2m-capture_d_ecran_2012_01_05_a_03_38_07

Février 1998, 3 équipages prennent le départ. En 2001, avec l’aide de l’ESC Rennes, l’aventure commence à prendre de l’ampleur. Pour la 4ème édition 50 voitures sont au rendez-vous. Le seuil des 1000 est atteint en 2008.

L’équipe d’encadrement se constitue désormais de plus de 250 personnes avec des années d’expériences : médecins, mécaniciens, logisticiens, … Le tout pour un accompagnement complet des participants en toute sécurité.

Le Raid 4L Trophy, en résumé, c’est le plus grand rassemblement sportif étudiant européen à but humanitaire, au volant d’une voiture mythique : la Renault 4L.

al_trophy_alignement_depart

Conditions d’inscription :

Un équipage est obligatoirement composé de deux personnes (Pas plus, pas moins) : pilote + co-pilote, les deux étant autorisés à conduire pendant le Raid. Chaque participant doit impérativement remplir les critères suivant :

  • ÊTRE ETUDIANT (au moins 1 des 2, avec une demande de dérogation pour le second) ;
  • Être âgé de 18 à 28 ans ;
  • Être titulaire du permis de conduire B ;
  • Avoir un passeport en cours de validité et valable 6 mois après le retour du Maroc.

Pour plus d’informations : http://www.4ltrophy.com